AFRIQUE FOOT

À l'écoute

Football Sports Sénégal Portraits Afrique Foot

Publié le • Modifié le

Ligue 1: après les doutes, l’éclosion d’Habib Diallo à Metz

media
Habib Diallo après un but face à Nantes en Ligue 1, le 19 octobre 2019. JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Critiqué par le passé pour son inefficacité, l’international sénégalais Habib Diallo est en train de vivre une première partie de saison fantastique. Pour son retour dans l’élite française, il est actuellement deuxième buteur de la Ligue 1. Il a d’ailleurs hérité du brassard de capitaine des Grenats.


Installé sur le podium des meilleurs buteurs de Ligue 1, derrière Wissam Ben Yedder (9) et à égalité avec Moussa Dembélé (8), Habib Diallo totalise donc 8 buts sur les 11 inscrits par les Grenats depuis le début de saison. En panne sèche lors des matches de préparation, il s’est depuis largement rattrapé.

Il faut dire que la saison dernière, il avait été l’artisan du retour de Metz dans l’élite avec 26 réalisations en Ligue 2. Pourtant, beaucoup de grands buteurs en deuxième division ont du mal à concrétiser au niveau supérieur.

Attaquant complet

Depuis la première journée de Ligue 1, ses buts ont permis à son équipe de faire un résultat positif et de prendre des points, même si le club est pour le moment avant-dernier du championnat. Cet attaquant complet est capable de marquer du droit, du gauche, de la tête, et sur penalty. Il excelle surtout dans le jeu aérien et pourrait permettre au club de Moselle d’envisager de rester dans l’élite.

Au FC Metz depuis six ans, Habib Diallo est passé par Génération Foot, antenne du club au Sénégal. L’enfant de Thiès, ville située à 70km de Dakar, vient d’une famille modeste et a intégré Génération Foot à l’âge de 15 ans. « À ses débuts, il était plein de talent, mais très inconstant dans ce qu’il faisait d’une séance à l’autre ou même dans une même séance : capable de marquer trois buts d’affilée puis de disparaître, explique Olivier Perrin, directeur général des structures de formation du FC Metz, à So Foot. C’est ce qui lui est ensuite arrivé à Metz avec des hauts et des bas. » Lors de ses deux premières saisons, il ne réussit à marquer qu’un seul but. Arrivé en 2015 à Metz, Habib Diallo est ensuite prêté au Stade brestois en Ligue 2 (7 buts en 49 rencontres).

Garçon affectif et bon état d’esprit

« Après son départ de Génération Foot, j’étais très étonné. Je pensais qu’il allait exploser plus tôt, avoue à RFI le président Mady Touré. Mais le football, ce n’est pas une science. Je crois que son prêt à Brest lui a fait énormément de bien. Il lui a fallu une période d’adaptation. Il a une belle marge de progression et il en est désormais conscient. C’est un garçon très affectif qui a un bon état d’esprit. Ce n’est pas pour rien qu’il a désormais la confiance de Metz. » Selon Mady Touré, la Ligue 1 n’est pas un championnat « facile » et c’est pour cela que ce que Habib Diallo est en train d’accomplir est « important ».

Absent de la dernière Coupe d’Afrique des nations en Égypte au grand dam de Mady Touré, Habib Diallo a été appelé par Aliou Cissé pour les deux prochaines journées des éliminatoires de la CAN 2021. Habib Diallo est devenu un Lion de la Téranga en novembre 2018.

Chronologie et chiffres clés