AFRIQUE FOOT

À l'écoute

Sports Football Maroc Entretiens Afrique Foot

Publié le • Modifié le

René Girard: «Le Wydad Casablanca est un club mythique au Maroc»

media
Le Français René Girard, nouvel entraîneur du Wydad Casablanca au Maroc. JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Le Wydad Casablanca a annoncé samedi 29 septembre l'arrivée du Français René Girard au poste d'entraîneur. Le technicien, qui vit sa première aventure d’entraîneur à l’étranger, explique les raisons de son choix à RFI.


Après deux années sans club, René Girard a posé ses valises au Maroc où il a signé un contrat de deux années avec le Wydad Casablanca. Celui qui avait emmené Montpellier vers le titre de Champion de France en 2012 en Ligue 1 devant le Paris Saint-Germain, n’avait pas été au bout de son contrat avec Nantes. Il avait été limogé en décembre 2016, après une série de contre-performances.

« Je voulais continuer à faire mon métier »

Pourtant élu une deuxième fois meilleur entraîneur de Ligue 1 en 2014 avec Lille, aucun club de l’élite française ne l’a sollicité à l’intersaison. A 64 ans, René Girard avait encore envie de se retrouver au bord du terrain.

« Je voulais continuer à faire mon métier et je n’étais pas contre une aventure à l’étranger. Le Wydad a été le plus convaincant. C’est quand même un club mythique au Maroc. Et au niveau du public, je n’avais jamais vu ça », raconte à RFI l’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux. Il remplace Abdelhadi Sektioui qui avait jeté l'éponge après l'élimination du club rouge et blanc, tenant du titre en Ligue des champions, par les Algériens d'Entente Sétif en quarts de finale.

Le Wydad est un des clubs les plus titrés d’Afrique derrière le Al Ahly du Caire. « Le Wydad, c’est une institution, estime René Girard. On va essayer de gagner des trophées, on est là pour ça. On est très motivé. Ce pays a beaucoup évolué au niveau du football. Le Maroc est bien structuré et n’a pas peur du modèle européen ».

Cinq techniciens français dans le staff Wydad

René Girard, qui succède à Faouzi Benzarti, nouveau sélectionneur tunisien, avoue avoir « suivi le football africain de près », et surtout être interloqué par « la passion que suscite ce sport sur le continent ». Il s'est d'ailleurs « toujours intéressé » à la Coupe d’Afrique des nations.

René Girard est arrivé au Maroc avec son fils Nicolas et Gérard Bernardet, son adjoint quand il était à Nantes. Au total, cinq techniciens français composent une partie du staff, notamment le nouveau manager général Noël Tosi, ancien sélectionneur de la Mauritanie et du Congo-Brazzaville. « C’est bien, nous avons la même vision des choses. Ça va permettre d’échanger plus facilement », argumente René Girard.

Le Wydad Casablanca avait été désigné meilleur club africain en 2017 par la Confédération africaine de football. Rival éternel du Raja Casablanca, il est pour l’instant dans les profondeurs du classement du championnat marocain.

Propos de René Girard recueillis par Olivier Pron

Chronologie et chiffres clés