AFRIQUE FOOT

À l'écoute

CAN 2019 Togo Bénin Football

Publié le • Modifié le

CAN 2019: le Togo rate une bonne occasion

media
Le capitaine du Togo Emmanuel Adebayor lors de la CAN 2017. Justin TALLIS / AFP

Les Eperviers du Togo ont manqué l’opportunité de revenir sur leurs adversaires du jour, les Béninois, en concédant le match nul (0-0) à domicile lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019. Les hommes de Claude Le Roy restent troisièmes de la poule D derrière l’Algérie et le Bénin.


C’était un derby entre pays d’Afrique de l’ouest, mais aussi un duel entre sélectionneurs français. Le Togo, dirigé par Claude le Roy, faisait face au Bénin de Michel Dessuyer. Entre les deux techniciens qui ont bourlingué partout en Afrique, c’est « le plus jeune » qui a gagné aux points. Nommé sélectionneur des Ecureuils il y a à peine un mois, Michel Dessuyer a réussi ses débuts en ramenant un point précieux dans le déplacement à Lomé (0-0).

Dans le stade Municipal de Lomé, ses hommes, emmenés par l’inusable Sessegnon, se sont montré solides pour résister aux assauts des amis d’Adebayor. Le Togo a dominé la rencontre, mais a été inefficace offensivement à l’image de son capitaine qui n'a pas eu d’occasions à se mettre sous la dent. Le leader togolais, qui a semblé émoussé, a cédé sa place à la 78e minute du match.

C’est un point qui n’arrange pas les affaires des Eperviers battus lors de la première journée par l’Algérie (1-0). Le Togo a déjà trois points de retard sur le deuxième du groupe, le Bénin, et a l’obligation de ne pas se manquer lors de la prochaine journée face à la Gambie.

 

CAN 2019 : Calendrier et résultats des éliminatoires

 

Chronologie et chiffres clés