AFRIQUE FOOT

À l'écoute

Sports Football Ligue 1 Sénégal Portraits Afrique Foot

Publié le • Modifié le

Le Sénégalais Ismaïla Sarr va prendre le temps de grandir

media
Ismaïla Sarr lors du Mondial 2018 en Russie face à la Pologne. Patrik STOLLARZ / AFP

Encore sous contrat pour trois ans avec Rennes, l’international sénégalais Ismaïla Sarr, estime qu'il est « trop tôt pour partir ». A 20 ans, le Lion formé à génération Foot et passé par le FC Metz, qui a joué le Mondial 2018 en Russie, veut se « concentrer » sur sa deuxième saison en Bretagne.


Fort d’une expérience au Mondial 2018, en Russie, et en Coupe d’Afrique des nations au Gabon en 2017, le Lion de la Téranga a visiblement les pieds sur terre et ne veut pas griller les étapes. L’international sénégalais se voit continuer sa progression à Rennes en Ligue 1. « Je pense que je vais rester à Rennes. Je me concentre sur ma saison et Rennes. C’est trop tôt pour partir », a-t-il déclaré dans les colonnes du quotidien régional Ouest-France.

Rennes avait  cassé la tirelire

Il reste trois ans de contrat à l’ancien Messin, lié jusqu’en 2021 au Stade Rennais. Pourtant, en juillet dernier, son agent avait ouvert la porte à un possible départ en déclarant : « Je suis ouvert à la discussion avec tous les meilleurs clubs européens. La chose la plus importante est qu’il parte pour une équipe où il jouera ».

Lors de sa première saison avec le club breton, Ismaïla Sarr avait participé à 24 rencontres de Ligue 1. Il avait inscrit 5 buts et s’était fendu de 3 passes décisives. Courtisé par plusieurs clubs, Rennes avait déboursé 17 millions d'euros pour faire signer le milieu offensif de Metz, une signature ardemment souhaitée à l’époque par l'entraîneur de l'époque, Christian Gourcuff. Pour le nouvel exercice, il a été l’auteur du but de la victoire face à Angers lors de la deuxième journée. Est-il parti pour une saison plus prolifique ?

Déjà cadre des Lions

A 20 ans, l’attaquant formé à Génération Foot est considéré comme l'un des futurs meilleurs éléments des Lions de la Téranga. Pourtant, sa première sélection ne remonte qu’à septembre 2016, lors d’une rencontre face à la Namibie en qualifications pour la CAN 2017. Ce jour-là, il remplace Sadio Mané, joueur cadre qui évolue à Liverpool, et qui, comme lui, est passé par Génération Foot et le FC Metz. Une même trajectoire qui en dit long. Mais personne ne pouvait imaginer qu’Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions, en ferait un cadre si tôt.

Ismaïla Sarr avait signé son premier but en Ligue 1 juste après le retour de la CAN 2017 face à Dijon en février. « C’est une pépite qui va grandir », avait dit le coach à propos de cet adolescent timide. « J’ai laissé ma famille et au début c’était difficile », racontait à l’époque le jeune homme, rapide, capable de provoquer des penalties. L’important pour Metz à l’époque, était d’en faire un vrai titulaire. « S’il doit aller dans un grand club, il doit entrer par la grande porte », confiait l'un de ses dirigeants à propos du plus jeune sénégalais à intégrer le groupe professionnel de Metz.

Chronologie et chiffres clés