AFRIQUE FOOT

À l'écoute

Sports Football Ghana Portraits Afrique Foot

Publié le • Modifié le

Thomas Partey, cadre de l’Atlético Madrid et du Ghana

media
Thomas Partey avec le maillot de l'Atlético Madrid. REUTERS/Vincent West

Le Ghana va affronter deux mondialistes en amical : le Japon, le 30 mai et l'Islande, le 7 juin. Le sélectionneur Kwesi Appiah a renouvelé sa confiance à Thomas Partey, dans une liste où ne figure plus les frères Ayew. Partey qui avait inscrit un triplé face au Congo lors des qualifications pour le Mondial 2018 a pris une nouvelle dimension avec l’Atlético Madrid.


Finaliste heureux de la Ligue Europa avec l’Atlético Madrid, son club formateur, Thomas Partey semble être désormais un des atouts principaux du Ghana. Avec les Black Stars, il a pris part à 14 rencontres depuis juin 2016.

S’il n’est pas encore un des joueurs africains les plus médiatisés sur le continent européen, le milieu de terrain, qui a fait une très belle saison avec les Colchoneros - il totalise 50 matches toutes compétitions confondues – a été désigné meilleur joueur du pays par la presse ghanéenne.

« Il court tout le temps et partout »

Thomas Partey a fait ses armes au RDC Mallorca et ensuite à l’UD Almeria (31 matches et 4 buts en 2014/2015). Deux prêts qui lui ont permis d’acquérir l’expérience nécessaire pour ensuite obtenir une place de titulaire avec l’Atlético, qui ne pouvait pas faire de recrutement cette saison après une décision du Tribunal arbitral du sport. Partey, 24 ans, a largement saisi l’occasion qui lui était donné par ses dirigeants pour se mettre en valeur. « Il court tout le temps et partout, c’est impressionnant à voir », a raconté son coach Diego Simeone au journal espagnol Marca à propos de celui qui distille des transversales et qui a la capacité de récupérer énormément de ballons.

Finaliste malheureux de la Ligue des champions en 2016 face au Real Madrid, ce joueur longiligne a pris le temps de transformer son style de jeu. « Je lâche plus vite le ballon et je joue constamment vers l’avant », explique-t-il à Marca. Après chaque rencontre, il appelle son père. Un paternel qui a vendu des biens pour que le fils puisse s’exiler en Espagne sur les conseils d’un agent. Un pari risqué à l'époque.

Fan de yaya Touré

« Remporter un trophée européen c’est grand, car je suis un jeune qui débute. Cela me rend très heureux. Je suis content de ma saison. Peu importe si je n’étais pas titulaire lors de cette finale, l’important c’était de gagner la Ligue Europa. Je dédie ce titre à tous les Ghanéens », a commenté Thomas Partey au micro de RFI après la victoire face à Marseille.

« Quand je suis arrivé à l’Atlético, je ne connaissais personne et l’adaptation a été très compliquée. Mais le staff technique m’a toujours soutenu. Je vis un rêve, celui de jouer pour un club que j’adore depuis mon arrivée », avance Thomas Partey, fan de Yaya Touré, dans une interview donnée au quotidien britannique The Independent. Il a foulé le sol espagnol à l'âge de 18 ans, en 2011 après avoir quitté son petit club d'Odometah FC.

Aujourd’hui, Thomas Partey, qui avoue s’entraîner « dur » sous les ordres de Diego Simeone, sait que le Ghana compte sur lui pour obtenir une qualification à la prochaine Coupe d’Afrique des nations en 2019.

Chronologie et chiffres clés