AFRIQUE FOOT

À l'écoute

Brèves Afrique foot Ligue des champions CAF

Publié le • Modifié le

Medhi Benatia: l’arbitrage de Juventus-Real est un «viol»

Medhi Benatia, défenseur de la Juventus Turin et capitaine de l’équipe du Maroc, a perdu la raison en estimant que son club s’était « fait violer » suite à l’arbitrage du quart de finale de retour de Ligue des champions face au Real Madrid. « C'est un viol, qu'est ce tu veux que je dise, c'est un viol, s’est emporté le Marocain après l’insuffisante victoire 3-1 des Turinois (défaite 3-0 à l’aller). Il y a cette action à la dernière minute, ballon sur Ronaldo qui remet dans l'axe sur Vazquez, lui il veut faire contrôle poitrine pour mettre la tête, il ne me voit pas arriver de derrière, j'essaie de le contourner pour pas le toucher et avec mon pied gauche je touche le ballon. Lui, il joue bien le coup, il se laisse tomber et l'arbitre a le cran de donner penalty à la dernière minute. Honnêtement j'en ai vu des matches, j'en ai joué, jamais tu peux siffler un penalty comme ça à 93e minute. Il n'y a pas de poussette, s'il y a un contact c'est avec ma cuisse et ça fait partie du football. Il n'y a jamais l'intention de le gêner, de le pousser. C'est dur, on a l'impression ce soir que vraiment on s'est fait violer. […] Le premier sentiment qui domine, c'est de la haine, de la tristesse ».