AFRIQUE FOOT

À l'écoute

Brèves Afrique foot

Publié le • Modifié le

La FIFA prend la défense de Sulley Muntari

Le président de la FIFA Gianni Infantino apporte son soutien au joueur Ghanéen Sulley Muntari. « Malheureusement, il y a des idiots partout, mais nous devons les combattre », déclare Infantino en marge du Conseil de la FIFA à Manama, capitale du Bahreïn. Infantino annonce vouloir s'entretenir tant avec le président de la Fédération italienne Carlo Tavecchio ainsi qu'avec Muntari. « Nous travaillerons ensemble », dit-il. Le président de la FIFA a critiqué la gestion de la situation par l'arbitre de la rencontre, Daniele Minelli. « Quand un joueur signale ce genre de situations, la procédure est d'arrêter la rencontre, faire une annonce dans le stade, éventuellement arrêter à nouveau le match si cela continue », argumente-t-il. Muntari avait quitté de son plein gré le terrain lors d’un match de Serie A. Le joueur de Pescara avait auparavant signalé les cris racistes dont il était victime à l'arbitre, qui lui avait adressé un avertissement. Après être sorti, le Ghanéen avait reçu un deuxième carton jaune, lui valant une suspension d'un match. La sanction a finalement été levée par la commission d'appel de la fédération italienne de football.